top of page

J'ai testé pour vous : le fil Chenille myboshi Samt

Cela faisait très longtemps que j'avais envie d'utiliser du fil Chenille. Et pourtant, plusieurs points me bloquaient:

  • la difficulté à réaliser le cercle magique

  • la peur de casser mon fil en faisant la couture des différents éléments

  • la peur que l'amigurumi soit fragile une fois terminé

J'ai finalement osé me lancer lorsque, dans le cadre de l'AmiguruMay sur Instagram, Morgane alias L'Améthyste verte a posté une super astuce pour faire le cercle magique. Comme vous le voyez en suivant le lien, il s'agit d'utiliser un fil de coton pour structurer le cercle magique puis de faire la suite avec le fil Chenille. Et c'est magique, c'est le cas de le dire! Le cercle se fait facilement et le rendu est net et joli.


Je me lance donc dans un patron acheté depuis longtemps chez la designeuse @lysenkocrochet, un sympathique petit lama! Je m'équipe de mon fil myboshiSamt et d'un crochet Clover Amour 4.5mm et c'est parti.


Forme de pomme de terre en fil chenille myboshi Samt

Le fil est extrêmement agréable à travailler, doux et souple. Quand il faut mettre les yeux de sécurité, c'est un vrai bonheur car ils sont très facile à mettre, le fil étant facile à écarter pour les laisser passer. Première bonne surprise, je me rends compte au fur et à mesure que bien que le fil soit souple, il se tient bien et que donc l'amigurumi final sera bien résistant, contrairement à mes craintes.


Mais voilà, maintenant il faut passer à l'assemblage...


Lama en fil chenille avec toutes les parties séparées, qui doivent être cousues

Je connaissais la technique qui consiste à faire les coutures avec du coton. J'ai toutefois décidé d'en faire quand-même certaines avec uniquement le fil Chenille myboshi Samt, comme les oreilles (qui auraient été vites refaites en cas de catastrophe).

Résultat : c'est tout à fait possible aussi et le fil est beaucoup moins cassant que je l'aurais imaginé. Par contre, préparez votre aspirateur, le fil se défait pendant la couture et vous en aurez des petits morceaux un peu partout autour de vous.

J'ai cousu les jambes avec du coton et soyons honnêtes, je pense que c'est la meilleure solution pour assurer que les coutures soient bien solides, en particulier si vous l'offrez à de jeunes enfants.


Lama en fil myboshi Samt

Comme vous le voyez, tout s'est bien passé au final! Je pense faire le même lama avec les couleurs inversées, pour lui tenir compagnie.


En résumé, les points positifs du fil Chenille (myboshi Samt ou autre de bonne qualité):

  • très agréable à travailler

  • rendu doux au toucher et très mignon

  • facilité pour insérer les yeux de sécurité


Les points moins positifs:

  • beaucoup de résidus de fil pendant la couture, qui s'envolent facilement un peu partout

  • des précautions à prendre avec la couture


Pour ma part, c'est sûr, je travaillerai à nouveau dans le futur avec du fil chenille! Je suis conquise.

Je vous mets ci-dessous le matériel utilisé:







51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page